Présentation

Créer une “œuvre” globale, habitable.

Artiste plasticien, je développe actuellement “Œuvre Globale”, une nouvelle approche dans les arts visuels et relationnels.

Mes connaissances anthropologiques, culturelles, artistiques et artisanales vont nous permettre de rentrer dans une forme de modelage social avec ceux et celles qui s’engageront dans la découverte d’une création en communauté.

Construire dans un lieu de nature, un habitat permettant de donner vie à une œuvre globale, dynamisée par un processus de création dont la clef de voûte est la relation :
• La relation entre l’œuvre et le paysage,
• La relation entre les différents acteurs qui s’y investiront.
• La relation entre nos présences et l’histoire qui est en cours dans un fragment du territoire modelé par un processus de transmission.

Le projet “Œuvre Globale” a pour but de créer un mouvement esthétique de valorisation de la culture populaire par des approches artistiques : peinture, sculpture, design, musique, performance.
Je souhaite traduire par des techniques diverses, la dimension symbolique de l’art, l’intégrer au champ social, dans et hors des chemins déjà tracés par le marché.

Sortir d’une posture élitiste

Permettre aux formes de créations contenues dans les différents milieux sociaux de se révéler par la rencontre.
Le système de valeurs dont nous avons hérité se confronte à de nouveaux défis de sociétés, d’où la nécessité de le revoir et le traduire pour l’adapter aux contextes actuels.

Créer des œuvres relationnelles (1) porteuses de solutions à dimension sociale.
Éveiller par les relations avec les communautés une créativité porteuse de solutions aux problèmes actuels, dans différents domaines.
· La culture, afin mieux comprendre l’autre.
· L’écologie, pour penser un devenir commun possible.
· L’environnement, parce qu’il commence par l’écoute de soi.
· L’architecture, pour s’intégrer dans un paysage et un climat qui change.
· L’art, pour formaliser de nouvelles formes de transmissions.

Sponsors, mécènes, investisseurs sont invités à participer à une aventure humaine propice à la conquête d’une nouvelle dimension relationnelle par l’Art.
La dimension sociale de “Œuvre Globale” est construite dans l’accueil des possibilités et qualités de chacun.

(1) Est qualifiée de relationnelle une œuvre qui “prend pour point de départ théorique et/ou pratique la sphère des rapports humains”.Nicolas Bourriaud dans “Esthétique relationnelle”.

Dossier de présentation à télécharger